Où nous trouver

Contact

Adresses

Siège social :
25, Avenue Mirieu de Labarre
33140 Villenave d'Ornon
Agence Midi-Pyrénées :
1, Route de Bigorre 32400 RISCLE

Téléphones

Siège : 05 56 86 74 45 - Agence : 05 62 69 20 20

Fax

Siège : 05 56 86 73 82

  • Envoyer

Tirants métalliques et fibre de verre

Renfort de Structure – Tirants Métalliques et Fibre de Verre

 

 

Nous réalisons des renforcements par tirants métalliques depuis toujours, conscients de l’évolution technique dans ce domaine nous avons enrichie l’éventail de nos savoir-faire en développant les renforcements par tirants fibre de verre au sein de l’entreprise.

 

Notre société a développé cette technicité particulière depuis plus de 5 ans. C’est au cours de nos réalisations que nous avons perfectionné notre technique qui fait actuellement de TMH une référence en ce qui concerne le renforcement par tirants fibre de verre. Ce type de travaux demande la mise en place d’une démarche globale afin de prendre en considération les différents paramètres propres au site afin de proposer une solution de confortement adaptée.
Nous nous employons à respecter ce principe à la lettre afin d’effectuer des renforcements efficaces et pérennes dans le temps.

 

 

Afin d’assurer la qualité des renforcements que nous effectuons nous avons engagé une démarche de vérification au laboratoire I2M sous la surveillance du bureau de contrôle VERITAS. Aussi au cours d’une opération donnée : l’Immeuble Biraben à Dax (40) nous avons réalisés des prélèvements qui ont été analysés en laboratoire.

 

Les résultats obtenus à la suite des différents essais menés (essais d’écrasement à la rupture, essais de cisaillement résine-pierre) nous ont permis d’affiner les hypothèses de calcul réalisées par le BET en charge du dimensionnement des renforcements.Ces précieuses informations ont enrichie notre base de données et nous permettent de proposer des renforcements dimensionnés à partir de données vérifiées, assurant des résultats fiables.

 

 

compression
cisaillement
traction

(Essais de compression, cisaillement et traction de pierre en laboratoire   -Voir la vidéo - )

 

Afin de préserver au maximum les éléments présents sur la façade, les forages seront implantés sur la façade. Si par cas un forage se situe sur un élément de décor (modénature, sculpture,…), celui-ci sera déposé puis reposé en fin d’intervention.Les carotteuses seront mises en station au droit des forages, la fixation est d’autant plus conséquente que le diamètre à forer est important, du fait des vibrations. Les zones au droit des forages seront calfeutrées afin de limiter tout risque d’infiltration ou d’écoulement d’eau à l’intérieur du mur. Si la zone présente des fissures, un remaillage sera effectué afin d’étanchéifier au mieux la zone avant le forage.

 

Le forage peut alors être effectué, une surveillance particulière sera tout de même requise afin de détecter les éventuelles infiltrations. La carotteuse sera placée sur un échafaudage et le groupe hydraulique au sol. Les maçonneries seront forées en rotation à l’eau au tube carottier équipé d’une couronne diamant. Le forage se fait légèrement en pente afin de permettre un meilleur écoulement du coulis ou de la résine lors de l’injection. Si le forage fait une plus de 5 de longueur des évents (tubes plastiques de 16 mm de diamètre) seront mis en place. Insertion des tirants dans la façade perpendiculairement à la façade et au forage.

 

 

tirants1
tirants2
tirants4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’injection se fait par gravité, les évents qui jalonnent le tracé du forage permettent de multiplier les points d’injection et de permettre à l’air de s’évacuer. Cette étape peut durer plusieurs heures afin de s’assurer que le forage soit bien plein à refus. En fonction du type de tirants mis en place le coulis est soit : un coulis de chaux pour les tirants métalliques, soit une résine pour les tirants en fibre de verre.

 

Afin de limiter les pertes de résine lors de l’injection deux solutions peuvent être mises en place :

Soit le forage est rempli d’un coulis de chaux que l’on va venir forer de nouveau avant la fin de sa prise, le matériau est donc encore tendre mais permet de combler les espaces vides, le tirant est ensuite mis en place avant injection.

Soit le procédé CINTEC (reconnu sur le plan international) est mise en œuvre : il s’agit de glisser le tirant dans une gaine (manchon en textile tissé) qui retient le coulis. Il est nécessaire d’utiliser un mortier spécifique qui est injecté sous pression à l’aide d’une pompe. Cette technique permet d’épouser les cavités présentes dans le forage, de limiter les risques de fuites dans les maçonneries existantes et les sinistres correspondants.

 

 

tirants4
tirants5
tirants6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps de prise pour une résine est de 4h, il faut attendre 12h pour que le séchage soit complet. En ce qui concerne la résine Cintec le temps de séchage est plus important : 24h. Une fois le coulis sec le tirant (uniquement ceux en métal) est mis en tension par des vérins puis ancré aux platines métalliques situées à ses deux extrémités.

 
Une fois les renforcements terminés un rebouchage soigné ainsi qu’un ragréage sera réalisé sur tous les carottages afin de restituer à la façade son aspect initial.

 

 

tirants7
tirants8
tirants 9